Comment choisir des chaussures pour pieds sensibles ?

Déformés, larges, fins, grands ou petits, des pieds hors normes peuvent devenir sensibles et douloureux à force de marcher dans les mauvais souliers. Choisir des chaussures adaptées à sa morphologie de pieds est important pour un bon maintien de la cheville et éviter les foulures, mais aussi pour préserver le dos. Et si souvent, les chaussures pour pieds sensibles sont au rayon pour grand-mères, il y a quelques astuces à savoir pour choisir des chaussures à la mode pour tous les types de pieds sensibles.

Choisir une matière souple et respirante

Le choix de la matière est indispensable pour permettre à la chaussure de s’adapter à la forme du pied et le laisser respirer. Hommes ou femmes, les pieds ont parfois tendance à gonfler lorsqu’ils sont trop échauffés et être dans des chaussures trop compactes peut engendrer des douleurs pendant, mais aussi après la marche. Pour que marcher reste encore un plaisir, il faut donc regarder du côté du cuir, et notamment du cuir “pleine fleur” qui a l’avantage d’être souple, lisse et de conserver parfaitement l’épaisseur de la peau (il n’écrase donc pas le pied). Des baskets ou des derbies seront parfaites pour de longues promenades. Attention à ce que la forme de la chaussure corresponde bien à la morphologie du pied.

Choisir un talon adéquat

La hauteur de talon la plus confortable pour les pieds et le dos c’est 5 cm. Ni plus, ni moins, et ce, même pour les pieds plats ! Dans ce cas de figure particulier, il faudra veiller à utiliser des semelles spécialisées pour amortir la cambrure de la voûte plantaire. Il conviendra de choisir des talons plutôt compensés pour un meilleur équilibre. Les escarpins sont évidemment à bannir, car en plus de malmener les orteils, la voûte plantaire et la cheville, ils accentuent les problèmes lombaires et sont à l’origine de certaines scolioses. Les pieds sensibles préféreront un talon plat à un talon aiguille.

Choisir la bonne pointure

Cela paraît évident et pourtant, nombreuses sont les personnes qui choisissent, à tort, des chaussures un peu plus grandes ou un peu plus petites, pensant que cela leur permettra d’être plus confortable. Pour connaître la bonne pointure de chaussure, il suffit d’utiliser une petite règle de calcul très simple : il suffit de prendre la taille du pied à plat + 1 cm et on divise le tout par 2/3. Le résultat final est toujours arrondi à l’entier le plus proche (voire au demi le plus proche si la marque de chaussure propose des demi-pointures).

Par exemple : (25 + 1) / (2/3) = 39

Choisir des chaussures tendance pour pieds sensibles paraît plus facile maintenant, non ?