Bien choisir votre pantalon de yoga

Alliant souplesse, légèreté et douceur, le pantalon de yoga s’avère parfait pour la pratique des asanas, ces postures yogiques qui exigent de nombreux étirements et gestes plus ou moins complexes à exécuter. Zoom sur les critères essentiels à prendre en compte pour bien choisir votre pantalon de yoga…

Les matières

Les pantalons de yoga sont confectionnés dans des matières très diverses, allant des fibres les plus synthétiques de type polyester ou nylon jusqu’au coton 100% bio. Fibre naturelle, le coton présente l’avantage d’être extrêmement doux, d’être un bon absorbeur d’humidité et de ne pas « boulocher ». Par contre, il ne laisse pas la peau aussi bien respirer que les fibres synthétiques. Celles-ci présentent l’avantage de sécher très rapidement (ce qui évite l’apparition de gênantes taches de sueur), de conserver la forme grâce à leur élasticité et de bien absorber l’humidité. Toutefois, le synthétique n’est pas aussi agréable que le coton.

Un bon compromis consiste donc à acquérir un pantalon associant les deux types de matières (coton + synthétique).

Le style et la coupe

Il existe aujourd’hui de nombreux modèles de pantalon de yoga disponibles dans le commerce. Les pantalons dits « près du corps » sont appréciés des pratiquantes et des enseignants car ils permettent d’observer facilement l’exactitude (ou non) des postures. Si vous pratiquez le yoga en salle, une coupe courte (3/4) est idéale mais si vous le pratiquez à l’extérieur, mieux vaut un pantalon qui couvre l’intégralité de vos jambes et les protégera ainsi du froid. Certains modèles sont dotés d’élastiques au niveau de la taille et des chevilles, veillez à ce que ceux-ci ne soient pas trop serrés, auquel cas ces derniers empêcheront votre énergie de circuler correctement. En ce qui concerne les motifs et les couleurs, vous avez l’embarras du choix. Couleurs unies, fleurs, rayures sportives, moucheté, imprimé serpent, motifs acidulés, zébrures… Il y en a pour tous les goûts !

Le prix

Facteur à ne pas négliger, le prix doit être considéré par rapport à la durée et à la fréquence d’utilisation du vêtement. Un pantalon de yoga se porte longtemps et souvent, il doit donc être assez qualitatif pour être à la fois solide pour résister aux différentes postures à effectuer, confortable et facile à nettoyer.

Envie d’aller plus loin ? Rendez vous sur le guide du pantalon de yoga sur le site Fitness-Magazine.